Installation Électrique sur Bruxelles / Devis Gratuit

ElamElec
0493 43 03 55Devis gratuit

Installation Électrique

Une installation électrique de qualité est indispensable pour garantir la sécurité des personnes et des biens. Raison pour laquelle, des normes (R. G.I.E) régissent l’ensemble des installations électriques sur le territoire national. Les travaux relatifs à ces travaux d’électricité doivent être effectués par des sociétés d’électriciens agréées ou des professionnels qualifiés. En fonction des installations électriques, convient un équipement, un plan et un appareillage donné. Nous vous présentons les réglementations relatives aux installations électriques, ainsi que les différents composants électriques nécessaires à une installation

Installation électrique : les normes de la RGIE

Le processus d’obtention de l’électricité en Belgique est souple et à la portée de tous. Cependant, de solides règles et contrôles régissent les travaux d’installation électrique. Ces contrôles sont mis en place, afin de garantir une électricité de qualité et la sécurité des personnes et des biens. L’organe à charge de veiller au respect de ces normes est le Règlement Général des Installations Electriques (RGIE). Lorsque vous acquérez un domicile qui n’a pas fait l’objet de contrôles électriques, vous devez impérativement solliciter les services de la RGIE.

Pareil pour tous travaux d’aménagement, de rénovation ou pour de nouvelles installations électriques. Donc, si vous souhaitez faire l’un des travaux susmentionnés, vous devez être au fait des règles de la RGIE. Cela vous permettra d’éviter toute contravention et d’éventuels risques d’incendies. En effet, les dispositions de la RGIE s’articulent autour d’axes purement techniques et pratiques relatifs à l’installation électrique proprement dite.

  • Circuits d’éclairage

Le câblage du circuit doit se faire avec des fils qui mesurent 1,5mm2, et doivent être protégés par un disjoncteur d’une puissance maximale de 16 A. Par ailleurs, le local doit avoir deux circuits d’éclairage au minimum.

  • Circuit de prise de courant avec terre

Le câblage du circuit doit se faire avec des fils de 2,5mm2, et sécurisé par un disjoncteur d’au moins 16 A. Il est possible d’installer au plus 8 prises par circuit. Il s’agit là du circuit de prise classique. En outre, il faut rappeler que le circuit spécial contient une seule prise électrique. C’est sur ce circuit que sont branchés les appareils électroménagers.

  • Mise à la terre d’une installation électrique

Elle permet à l’interrupteur différentiel de protéger les personnes et les biens des risques d’électrocution et de surtension. Selon la RGIE, il faut connecter à la borne principale de la terre, l’ensemble des structures et canalisations métalliques de la maison. Pour ce qui est des équipements métalliques des salles d’eau et de bain, vous devez les connecter au bornier de terre du tableau.

  • Électricités dans la salle de bains

Puisque l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage, la RGIE exige pour les salles de bains, de préserver les circuits avec un appareil différentiel additif de 30 mA, situé dans un boîtier.

  • Matériel indispensable à une installation électrique

​​​​​​​Pour une installation électrique de qualité et fiable, il y a une liste de matériels qui doivent obligatoirement figurer dans votre circuit. Il s’agit des appareils de protection de circuit électrique et des personnes, des appareils de protection contre la foudre. Il y a aussi les appareils de gestion de la consommation, les appareils de gestion de l’éclairage, la minuterie, le télévariateur et le télérupteur.

En ce qui concerne la protection des circuits, il faut impérativement installer un disjoncteur ou coupe-circuit à fusible.

La RGIE prévoit un contrôle des installations tous les 25 ans.

icone orange elamelec electricien

Les différents travaux relatifs à une
Installation électrique

Nous rappelons qu’en plus des normes sécuritaires régissant les installations électriques, il est important de faire réaliser vos travaux par un électricien agrée. C’est le gage d’une installation réussie. Ce service technique est disponible sur notre plateforme. Aussi, après les travaux d’installation électrique, il faut prévoir le raccordement avec le fournisseur d’électricité de votre région. En matière d’installation électrique, plusieurs travaux sont possibles. En plus de l’installation proprement dite, il peut s’agir des travaux de dépannage, l’installation du dispositif d’alarme et de câblage, d’éclairage ou autres. Des travaux plus complexes comme la géothermie pour le chauffage des maisons, la climatisation, la domotique, l’électromécanique sont aussi concernées.

électricien entrain de mesurer avec un multimètre une prise électrique

Les composants d’une installation électrique

Electricité Domestique

Une installation électrique est une organisation coordonnée de circuits et d’appareillages électriques. Vous pouvez le faire vous-même, mais il est préférable de se faire accompagner par un professionnel, donc un électricien agrée.

Il existe deux catégories de réseaux électriques : public et privé. Le premier est géré par le fournisseur d’électricité et le second est celui qui fait l’objet de votre installation domestique. Pour une installation électrique domestique, voici la composition du dispositif d’installation :

  • le compteur électrique,
  • le tableau électrique,
  • le disjoncteur (général, divisionnaire, différentiel).
  • le différentiel
  • le fusible
  • le délesteur
  • le contacteur

Ces divers éléments sont indispensables au fonctionnement de votre maison : Climatisation, luminaires, chauffage, froid, électroménagers, etc.

En prélude aux travaux d’installation électrique, une entreprise certifiée d’électricité doit analyser les conditions de faisabilité des travaux et ensuite procéder à l’installation. Un électricien agrée peut également prendre les travaux en charge. L’arsenal nécessaire à une installation électrique est décliné en équipements, coffrets, tableaux et boîtiers. Généralement, les équipements électriques (interrupteurs, disjoncteurs, etc.) sont dans un étui métallique ou isolant. Les boîtiers, tableaux et coffrets sont les vocables des équipements électriques. Ils varient selon le circuit. Par ailleurs, un référentiel protège l’ensemble du dispositif d’installation.

Adresse

Rue des Quatre-Vents, 216
1080 Molenbeek, Bruxelles

Téléphone

0493 43 03 55

E-mail

info@elamelec-electricien-bruxelles.be