Sélectionner une page

Éclairer sans électricité ?

L’éclairage est une partie du réseau électrique qui possède une consommation d’énergie importante au sein d’une habitation. Il est souvent sujet à des optimisations concernant son fonctionnement afin d’économiser de l’énergie et de réduire les factures d’électricité. On peut même éviter de s’éclairer avec de l’électricité selon les cas. On fait notamment appel aux ressources naturelles ou des sources électriques indépendantes.

L’électricité est une source d’énergie devenue toujours aussi précieuse que son prix ne cesse d’augmenter. Elle constitue l’une des charges les plus importantes pour les foyers. C’est pour cette raison que bon nombre de particuliers recherchent toutes les alternatives possibles pour vivre sans électricité ou dans la mesure du possible réduire sa consommation.

 

Faire appel au feu

Retour des siècles avant notre ère où on utilisait exclusivement la flamme pour s’éclairer. Il existe en effet de nombreuses alternatives pour produire de la lumière avec le feu. Ceci peut s’agir d’un éclairage d’appoint ou général en fonction des ressources à disposition et de la configuration des pièces.

 

  • La bougie

La bougie est souvent sollicitée qu’en cas d’urgence dans les habitations. Toutefois, il est possible de l’adopter définitivement comme éclairage intérieur. La bougie possède cependant une faible puissance lumineuse. Il en faudra plus d’un pour pouvoir illuminer convenablement une pièce. On adorera toujours par ailleurs l’effet traditionnel des bougies du point de vue esthétique. Il est même possible d’opter pour des modèles parfumés et colorés pour créer une ambiance chaleureuse.

 

  • La cheminée

Dans un salon, on peut aisément se suffire à une cheminée pour s’éclairer et pour se réchauffer, car elle produit une lumière chaude. Pour ce faire, il faut que ce coin soit en tout temps bien alimenté en bois. En effet, il faut que les flammes puissent redorer toute la pièce. Il faudra simplement que l’ouverture de la cheminée soit assez grande pour laisser passer toute la lumière produite.

  • Les lampes-tempêtes

On utilise cette fois-ci du pétrole avec des lampes-tempêtes. Ce type d’éclairage utilise en effet ce combustible pour produire une flamme servant à éclairer les alentours. L’avantage avec une lampe-tempête c’est qu’elle est facilement transportable. De plus, la lumière produite une forte intensité lumineuse, évaluée à l’équivalent d’un 400 watts.

  • Les torches

Les torches ont le même principe de fonctionnement que les lampes-tempêtes. Elles font seulement appel à l’huile comme combustible. Communément, elles sont assimilables aux flambeaux. L’idéal est de les fixer à un support en hauteur pour un éclairage efficace. Comme avec les bougies, il est aussi possible d’adopter des huiles parfumées pour produire en sus une ambiance agréable dans les intérieurs.

éclairer sans électricité

Utiliser des batteries électriques

Ne pas utiliser l’électricité peut aussi être interprété par le fait de réduire l’utilisation du courant du secteur. Ainsi, il est toujours possible d’utiliser de l’électricité, mais provenant de sources différentes et individuelles. C’est justement le cas des batteries et des piles qui sont rechargeables. Ces dernières peuvent même être livrées avec des lampes qui deviennent ainsi parfaitement autonomes.

  • Stocker l’énergie solaire pour s’éclairer

Le soleil est non seulement une source de chaleur, mais également une source d’énergie inépuisable. Il est possible d’alimenter tout l’éclairage de la maison avec celle-ci. Cette alternative est actuellement très prisée des particuliers afin de faire des économies d’énergies. Elle présente en plus deux possibilités de mise en œuvre quand on parle d’éclairage. On pourra adopter des panneaux photovoltaïques qui seront directement reliés au réseau d’éclairage de la maison. D’un autre côté, il y aura l’option d’adopter directement des points d’éclairage dotés de plaques individuelles. Ces modèles s’adressent surtout aux éclairages extérieurs.

  • Adopter les lampes autonomes à batterie ou à pile

Il s’agit d’une solution simple, mais qui propose de nombreux choix sur le marché des luminaires. En effet, les designers d’intérieur multiplient les créations, que ce soit pour des éclairages d’appoint ou centraux, mais également pour diverses appliques murales ou des lampes à poser. Les lumières produites sont en outre de différentes intensités et couleurs.

L’éclairage naturel

Pour éviter l’électricité, il est aussi possible de revenir au naturel. Ceci n’est possible cependant qu’en journée et grâce à quelques critères essentiels de la résidence. Il est toujours préférable de se baigner de lumière naturelle en journée. C’est notamment à la construction de l’habitation qu’il faut bien étudier. Toutefois, il est toujours possible d’apporter quelques modifications des façades, à travers notamment l’ajout d’ouvrants.

  • L’orientation de la maison

La façade de la maison doit être exposée plein ouest pour bénéficier d’un maximum d’ensoleillement, et ainsi d’un éclairage naturel optimal. Cette orientation doit être pensée dès la construction de la maison. Généralement, elle est respectée, sauf en cas de configuration urbaine imposée aux abords d’une route principale.

  • L’importance d’avoir des ouvrants vitrés

Si l’habitation est idéalement orientée, il ne suffira plus qu’à ouvrir grand les fenêtres pour bénéficier d’éclairage intérieur et extérieur pendant la journée. Cette pratique peut cependant nuire à l’ambiance dans les intérieurs du point de vue de la ventilation. C’est pourquoi il est préférable d’avoir des ouvrants larges et vitrés. La lumière y passera facilement tout en gardant l’équilibre thermique dans les intérieurs.

éclairer sans électricité

D’autres astuces pour s’éclairer sans électricité

Outre les solutions d’éclairage sans électricité, l’utilisation de sources d’énergies alternatives ainsi que la mise à profit de la lumière naturelle, il est important de savoir également que l’aménagement intérieur de la pièce a son incidence. En effet, il est possible d’imprimer une sensation de luminosité dans une pièce donnée. Voici les astuces pour s’éclairer autrement sans électricité.

  • L’importance de la couleur des pièces

Plus les pièces ont une couleur vive et resplendissante, plus les lumières qui y traversent sont plus réfléchies et gagnent en intensité lumineuse. Pour s’éclairer sans électricité, en complément des points lumineux, il est souhaitable de procéder à la rénovation de la peinture et du sol pour que ces derniers puissent amplifier le degré de luminosité dans les pièces.

  • Miser sur les miroirs

L’effet miroir permet également de rediriger les lumières vers les angles morts de la maison. Il est ainsi judicieux de déployer au maximum ces surfaces dans les maisons qui souhaitent ne pas utiliser l’électricité pour s’éclairer. De plus, les miroirs accentuent l’esthétique des pièces. Ils donnent aussi une sensation de grandeur. Les points lumineux peuvent même être disposés près de ces éléments.